Ces exemples ne sont pas à utiliser comme référence pour ces formats. Les valeurs négatives ne sont pas définies. Séparation du contrôle de flux et de l’initialisation de conférence: Ce paramètre spécifie une heure en UTC à laquelle la réexécution devrait commencer. Par exemple, sans considérer si les deux demandes PLAY de l’exemple ci-dessous arrivent dans un étroit espace de temps, le serveur va d’abord exécuter les secondes 10 à 15, puis immédiatement après, les secondes 20 à 25, et finalement les secondes 30 à la fin. L’en-tête Horodatage paragraphe

Nom: protocole rtsp
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 7.39 MBytes

Références sur les protocoles temps réels. Les deux premiers bits représentent la version du protocole qui vaut 2 dans la version étudiée ici. Voir les exemples à la section L’exemple omet les réponses de simple ACK. Le présent mémoire ne définit pas de format pour une description de présentation. Les méthodes sont résumées au Tableau 2.

protocole rtsp

Groupe de travail Réseau. En cours de normalisation. Traduction Claude Brière de L’Isle. Protocole de flux directs en temps réel RTSP. Copyright C The Internet Society Le protocole de flux directs en temps réel Protovole, Real Time Streaming Protocol est un protocole de niveau rpotocole pour le contrôle de la livraison de données avec des propriétés de temps réel.

RTSP fournit un cadre de travail extensible pour permettre une livraison pgotocole la demande contrôlée de données en temps réel, telles que audio et vidéo. Les sources des données peuvent inclure à la fois des données prrotocole en direct et des extraits mémorisés.

Le présent protocole est destiné à contrôler plusieurs sessions de livraison de données, à fournir le moyen de choisir des canaux de livraison tels que UDP, UDP en diffusion groupée et TCP, et à fournir un moyen pour choisir les mécanismes de livraison fondés sur RTP RFC Le protocole de flux direct en temps réel RTSP, Real-Time Streaming Protocol établit et contrôle un ou plusieurs flux à synchronisation temporelle de supports continus tels que l’audio et la vidéo.

Il ne livre normalement pas lui-même les flux continus, bien que l’entrelacement du flux de support continu avec le flux de protcole soit possible voir au paragraphe En d’autres termes, RTSP agit comme une « commande de réseau à distance » pour serveurs multimédia.

L’ensemble des flux à contrôler est défini par une description de présentation. Le présent mémoire ne définit pas de format pour une description de présentation. Il n’y a aucune notion de connexion RTSP ; au lieu de cela, un serveur maintient une session étiquetée par un identifiant. Autrement, il peut utiliser un protocole de transport sans connexion tel que UDP. Il y a une exception à cela.

Cela rend plus faciles les « hôtes virtuels », où un seul hôte avec une seule adresse IP héberge plusieurs arborescences documentaires.

Real Time Streaming Protocol

Le protocole prend en charge les opérations suivantes: Restitution du support à partir du serveur de support: Le client peut demander une description de présentation via HTTP ou une autre méthode. Si la présentation va être en diffusion groupée, la description de présentation contient les adresses de diffusion groupée et les accès à utiliser pour le support continu.

Si la présentation n’est à envoyer au client que via l’envoi individuel, le client fournit la destination pour des raisons de sécurité. Invitation d’un serveur de support à une conférence: Un serveur de support peut être « invité » à se joindre à une conférence existante, soit pour rejouer le support dans la présentation soit pour enregistrer tout ou partie du support dans une présentation.

protocole rtsp

Ce mode est utile pour les applications d’enseignement réparties. Plusieurs parties à la conférence peuvent tour à tour « pousser les boutons de commande à rhsp. Ajout d’un support à une présentation etsp En particulier pour les présentations en direct, il est utile si le serveur peut dire au client ce qu’il en est des supports supplémentaires qui deviennent disponibles. Les serveurs RTSP peuvent souvent agréger le contrôle sur ces fichiers, bien que le concept de fichier conteneur ne soit pas incorporé dans le protocole.

  TÉLÉCHARGER LEXMARK X3350 GRATUIT GRATUITEMENT

Les exemples les plus courants de support continu sont l’audio et la vidéo animée.

Les supports continus peuvent être en temps réel interactifslorsque il y a une relation « serrée » entre la source et le collecteur, ou en direct réexécutionoù la relation est moins stricte. Une entité consiste en méta informations sous la forme de champs d’en-tête d’entité et d’un contenu sous la forme d’un corps d’entité, comme décrit à la Section 8. Cela inclut des choses comme les débits d’horloge, les tableaux de couleurs, etc.

Toute information indépendante du transport qui est exigée d’un client pour la réexécution d’un flux de support survient dans la phase d’initialisation du support de l’établissement d’un flux.

Différents flux de support au sein d’une présentation peut provenir de différent serveurs de supports. Un serveur de supports peut résider sur le même hôte ou un hôte différent comme le serveur de la Toile d’où la présentation est invoquée. Adressage indirect de serveur de support: Un participant peut être une machine, par exemple, un enregistreur ou un serveur de réexécution. Dans la plupart des cas dans le contexte RTSP, cela implique le contrôle agrégé de ces flux, mais ce n’est pas obligatoire.

La description de présentation peut prendre plusieurs formats différents, y compris, mais sans s’y limiter, le format de description de session SDP. Si on veut dire une réponse HTTP, c’est indiqué explicitement.

protocole rtsp

Si on veut dire une demande HTTP, c’est indiqué explicitement. RTSP a les propriétés suivantes: RTSP réutilise les mécanismes de sécurité de la Toile.

Blog Stéphane Bortzmeyer: RFC Real-Time Streaming Protocol Version

On peut aussi réutiliser les mécanismes dtsp sécurité de la couche transport ou réseau. Le client établit automatiquement plusieurs sessions de pgotocole concurrentes avec les différents serveurs de supports. La synchronisation des supports est effectuée au niveau transport.

Contrôle des appareils d’enregistrement: Séparation du contrôle de flux et de l’initialisation de conférence: Le contrôle de flux est séparé de l’invitation d’un serveur de supports à une conférence. La seule exigence est que le protocole d’initialisation de conférence fournisse ou puisse être utilisé pour créer un identifiant de conférence univoque.

Convenable pour les applications professionnelles: Neutre pour la description de présentation: Facile pour mandataires et pare-feu: Prorocole infrastructure comporte une PICS plate-forme de choix de contenu Internet [15,16] pour associer des étiquettes à des contenus. Contrôle approprié du serveur: Les serveurs ne devraient pas commencer la distribution de flux à des clients d’une façon telle que les clients ne puissent pas arrêter le flux.

Cela permet aux clients de présenter l’interface d’utilisateur appropriée. Par exemple, si la recherche n’est pas permise, l’interface d’utilisateur doit être capable d’interdire de déplacer un indicateur de position glissant. Une exigence précédente de RTSP était la capacité multi-client. Cependant, il a été déterminé qu’une meilleure approche serait de s’assurer que le protocole était facilement extensible au protocoole multi-client.

Les identifiants de flux peuvent être utilisés par plusieurs flux de contrôle, de sorte que soit possible le « passage au client distant ». Le protocole ne traiterait pas comment plusieurs clients négocient l’accès ; ceci est laissé soit protoxole un « protocole social » soit à quelque autre mécanisme de contrôle plancher.

Comme tous les serveurs de supports n’ont pas les mêmes fonctionnalités, les serveurs de supports vont nécessairement prendre en charge des ensembles différents de demandes. Il appartient aux créateurs des descriptions de présentation de ne pas demander l’impossible à un serveur. RTSP peut être étendu de trois façons, énumérées ci-après selon l’ordre de grandeur des changements pris en charge: Ceci est équivalent à prltocole de nouveaux paramètres à une étiquette HTML.

Si le client a besoin d’un accusé de réception négatif lorsque une extension de méthode n’est pas prise en charge, un étiquette correspondant à l’extension peut être ajoutée dans le champ Require: La présentation globale et les propriétés du pfotocole dont la présentation est constituée sont définies par une description de fichier de présentation, dont le format sort du protoocle d’application de rpotocole présente spécification.

  TÉLÉCHARGER JTV DIGITAL GRATUIT

Le fichier de description de présentation peut être obtenu par le client en utilisant HTTP ou tout autre moyen tel que la messagerie électronique et n’est pas nécessairement mémorisé sur le serveur de supports.

Pour les besoins de la présente spécification, une description de présentation est supposée prktocole une ou plusieurs présentations, chacune d’elles conservant rtxp axe des temps commun. Pour simplifier l’exposé et sans perte des grandes lignes, on supposera que la description de présentation contient exactement une de ces présentations.

Une présentation peut contenir plusieurs flux de supports. Le fichier de description de présentation contient une description des flux de supports qui constituent la présentation, y compris leurs codages, langages, et autres paramètres qui permettent au client de choisir la combinaison de supports la plus appropriée.

Dans cette prottocole de présentation, chaque flux de support qui est individuellement contrôlable par RTSP est identifié par un URI RTSP, qui pointe sur le protofole de supports qui traite de flux de support particulier et désigne le flux mémorisé sur ce serveur.

Plusieurs flux de supports peuvent être localisés sur des serveurs différents ; par exemple, des flux audio et vidéo peuvent être partagés entre des serveurs pour un partage de la charge. La description énumère aussi les méthodes de transport dont le serveur est capable.

À côté des paramètres des supports, il faut aussi déterminer l’adresse et l’accès du réseau de destination. Plusieurs modes de fonctionnement peuvent être distingués: Autrement, le support est transmis sur le même flux fiable que RTSP. Diffusion groupée, le serveur choisissant l’adresse: C’est le cas normal d’une transmission en direct ou de support presque à la demande.

Diffusion groupé, le client choisissant l’adresse: RTSP contrôle un flux qui peut être envoyé via un protocole séparé, indépendant du canal de contrôle.

LE PROTOCOLE RSTP

Et donc, la livraison des données continue même si aucune demande RTSP n’est reçue par le serveur de supports. Aussi, durant sa durée de vie, un seul flux de supports peut être contrôlé par des demandes RTSP produites séquentiellement sur différentes connexions TCP.

Donc, le serveur a besoin d’entretenir « l’état de session » pour être capable de corréler les demandes RTSP avec un flux. Les transitions d’état sont décrites dans l’Appendice A. De nombreuses méthodes dans RTSP ne contribuent pas à un état. Cependant, celles qui suivent jouent un rôle central dans la définition de l’allocation et l’usage des ressources de flux sur le serveur: La session RTSP cesse d’exister sur le serveur.

Il peut aussi interagir avec HTTP car le contact initial avec le contenu du flux est souvent fait à travers une page de la Toile. HTTP est un protocole asymétrique dans lequel le client produit des demandes et le serveur répond. Dans RTSP, le client et le serveur de supports peuvent tous deux produire des demandes.

Les demandes RTSP ne sont pas elles non plus, sans état ; elles peuvent établir des paramètres et continuer à contrôler un flux de supports longtemps après qu’il ait été accusé réception de la demande. La réutilisation des fonctionnalités de HTTP présente des avantages au moins dans deux domaines, ceux de la sécurité et des mandataires. Les exigences sont très similaires, aussi la capacité d’adopter le travail fait pour HTTP sur les antémémoires, les mandataires et l’authentification est précieuse.

RTSP suppose l’existence d’un format de description de présentation qui puisse exprimer les propriétés à la fois statiques et temporelles d’une présentation contenant plusieurs flux de supports.