Hostein [ 4 ] , directeur du théâtre impérial du Châtelet , acheta de M. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Le prince est bien dark! Suivre son activité abonnés Lire ses 1 critiques. L’inspecteur-chef Uhl est loyal au prince héritier, mais possède un esprit critique qui rappelle le scientifique à la recherche de preuves avant d’affirmer ou d’infirmer quoi que ce soit. Par contre le personnage de la duchesse aurait sûrement gagné à être plus développée et l’émotion aurait également pu apporter quelque chose au film si elle avait été plus présente. Face à lui, l’excellent Paul Giamatti fait le poids en enquêteur au service du prince, rusé mais crédule.

Nom: le film lillusionniste
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 49.51 MBytes

Votre aide est la bienvenue! Pour découvrir d’autres films: Les acteurs sont tous excellent et très convaincant: Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Rationaliste convaincu, avide de pouvoir, le Prince a une raison supplémentaire de jalouser Eisenheim:

Suivre son activité Lire sa critique. Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 45 critiques.

L’illusionniste

Suivre son activité 96 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 70 critiques. Suivre son activité abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité 37 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 20 abonnés Lire ses critiques.

le film lillusionniste

Suivre son activité 73 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 60 critiques. Suivre son activité 3 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité abonnés Lire ses 2 critiques. Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 3 critiques. Suivre son fil 5 abonnés Lire ses 97 critiques.

L’Illusionniste

Votre avis sur L’Illusionniste? Trier par Critiques les plus utiles Critiques les plus récentes Par les membres ayant fait le plus de critiques Par les membres ayant le plus d’abonnés. Quand on lit certaines critiques, tous les films sont des daubes.

A croire qu ‘à part le cinéma iranien en VO rien ne trouve grâce chez certains. FB facebook TW Tweet. Vienne dans les annéesle magicien prestidigitateur Eisenheimer, après avoir parcouru le globe pour apprendre la magie et rencontrer les plus grands, revient en autriche sa terre d’origine pour faire connaître au public l’étendu de son talent. La fiancée du prince Léopold Jessica Alba est désignée pour monter sur scène et participer au spectacle, et Eisenheim reconnaît immédiatement son amour de jeunesse, Commence ainsi un jeu du chat et de la souris entre le Léopold et Eisenheimer sur une situation plutôt mystérieuse, et sombre Spoiler: Malgré une mise en scène un peu classique mais bien tenue, le réalisateur Neil Burger met en place son drame et son enquête sans jamais tenter le jeu du suspense.

Un classicisme, que dynamite heureusement le toujours impressionnant Edward Norton, tour à tour hypnotisant, émouvant et terrifiant en ce mystérieux Eisenheimer, Il est intense tout en semblant désintéressé.

Il arrive à bercer l’illusion au spectateur par ses nombreux tours de magie, Spoiler: L’illusionniste est donc un film tout à fait convenable, s’appuyant grandement sur l’immense prestation d’Edward Norton tel un houdini, teinté de conflits de pouvoir, et de subtilités des illusions où le spectateur oscille entre la magie et la réalité transformée. L’illusionniste est un compte moderne qui mêle à la fois romance, policier et fantastique. Si on excepte le fait que la fin soit prévisible et pas très bien amenée elle présente même des incohérencesle film a énormément de qualités: Le fantastique est bien dosé: Edward Norton propose encore une fois une prestation pleine de charisme et les acteurs qui l’accompagnent sont tous bons.

La réalisation est excellente et j’ai bien aimé le fait que le réalisateur laisse beaucoup la romance de côté pour privilégier le côté policier de l’intrigue, car cela réussi à faire oublier le côté cliché Roméo et Juliette de l’histoire d’amour. Par contre le personnage de la duchesse aurait sûrement gagné à être plus développée et l’émotion aurait également pu apporter quelque chose au film si elle avait été plus présente.

  TÉLÉCHARGER ANA EL GHALTAN CHEB RIZKI MP3 GRATUITEMENT

Je ne vais tout de même pas bouder mon bonheur car si l’on excepte ces quelques défauts, le film est excellent et on retient les scènes de spectacle de l’illusionniste qui sont à couper le souffle.

L’Illusionniste (film, ) — Wikipédia

Un film à voir. Pour moi dans la lignée du merveilleux film « Le prestige », l’Illusionniste ne vous laissera pas de marbre. Edward Norton lillusionnisfe à nouveau excellent et charismatique.

le film lillusionniste

L’ambiance du film est magique grâce à des décors splendides. Un film porté par une très bonne mise en scène, une ambiance réussie, de très beaux décors et costumes Edward Norton est également très convaincant dans son rôle.

Une très bonne réalisation malgré une fin un peu prévisible. Attention, cette critique contient des spoilers.

Critique du film L’Illusionniste – AlloCiné

Ayant eu le malheur de sortir 3 mois après Le Prestige, L’Illusionniste constitue une version optimiste de l’oeuvre de Nolan, construisant une histoire de triangle amoureux relativement identique en beaucoup moins sombre, le twist final allant à l’inverse de son distingué prédécesseur.

Manquant cruellement d’ambition, il se contente de mener le spectateur en bateau sans grande classe, multipliant les faux angles d’attaque pour mieux surprendre le spectateur une fois la fin survenue. Tout de même malin, il se caractérise un peu comme la version sans prétention du Prestige, multipliant les points communs avec, heureusement, nombre de qualités qui diffèrent de l’oeuvre de base.

La principale, un Edward Norton en maître magicien torturé, héros tragique que n’aurait pas renié Shakespeare. Toujours aussi talentueux, il caractérise son personnage avec finesse et parcimonie, le rendant humain, attachant et charismatique.

L’on pourra vanter le beau couple qu’il forme avec la ravissante Jessica Biel, sorte de Scarlett Johansson version marquise et prude. C’est là qu’on tient la grande différence avec Le Prestige: Face à eux, l’inconnu Rufus Sewell déjà entraperçu dans La légende de Zorro et l’interminable téléfilm Hélène de Troie campe un antagoniste crédible mais manquant d’un poil de charisme, méchant suffisamment faible pour représenter l’appât parfait à twists renversants.

Au final, cette palette d’acteurs aux styles de films habituellement variés ils viennent de tous les horizons: On notera aussi un sacré travail sur les lumières, les couleurs et les décors, en plus de magnifiques costumes terminant d’assoir une reproduction d’époque fidèle et visuellement très fournie. C’est travaillé, toujours très optimiste durant la première partie, beaucoup plus sombre dans sa seconde avant d’enfin retrouver le ton voulu au départ par un twist final qui aurait pu paraître affreusement niais et prévisible si les pistes n’étaient pas si bien effacées, et les personnages développés avec talent.

C’est au final comme une libération pour le spectateur que de tomber sur une happy-end où il n’en voyait aucune possibilité, dernière preuve que L’Illusionniste porte bien son nom.

Malin, beau, certes peu original mais divertissant et sans réelles longueurs. Un film à twist qui ménage bien son suspens et nous présente une pléthore d’acteurs talentueux; n’est-ce pas ce que l’on voulait à la base?

Pour ceux qui n’auraient pas vu Le Prestige, je recommande les deux car c’est quasiment le même film, Le Prestige étant plus abouti et avec une meilleure idée, ainsi qu’un meilleur final. Un soupçon de magie, de la réflexion, une histoire d’amour! Que demander de plus quand ces éléments sont réunis dans un même film? Le début est un peu lent et on se dit que si tout le film est à la même vitesse, on ne va pas être emballé mais finalement on est pris dedans au bout de 10 min et on ne lache plus le film jusqu’au générique.

Les tours de magie sont bluffant j’ai adoré celui de l’orangerdommage tout de même qu’il n’y en a pas plus. L’intrigue est vraiment bien ficelée, la fin est surprenante et les acteurs: Si vous aimez la magie, courez voir ce film! Ainsi on retrouve Edward Norton dans le rôle du magicien, Jessica Biel dans celui de la contesse Sophie von Taschen et l’excellent Paul Giamatti dans celui de l’inspecteur Uhl.

Sans rentrer dans les détails, « L’Illusioniste » possède un scénario de qualité qui prend aux tripes dès les premières minutes. Cependant, le tout baisse de régime au milieu du film. L’exploitation de l’intrigue principale aurait du être traitée de manière plus vive mais qu’importe, l’ensemble réussi son principal objectif, celui de divertir de plus que la fin, ô combien surprenante, ajoute un certain charme à cette fiction, le spectateur étant lui même victime d’un tour de magie.

  TÉLÉCHARGER BEARSHARE FRANCAIS GRATUIT 2013 GRATUIT

Techniquement, les images sont très lechés. Burger ne se fout pas de son public en nous livrant une adaptation des péripéties d’Eisenheim fait par cilm la jambe et prend le soin d’exposer chacun des personnages. En résumé, « L’Illusioniste » réside dans sa qualité de surprendre le spectateur jusqu’au bout grâce à un scenario intelligent et un jeu d’acteur, manquant certes parfois de crédibilité, mais tout de même très bon d’Edward Norton, malheureusement éclipsé par celui de Giamatti sans doute parce que le rôle de l’inspecteur Uhl est celui qui se reflète le plus avec le regard du spectateur.

Je me suis fait embarqué dans la magie de ce film, la scène finale fut donc pour moi jubilatoire. Edward Norton a réussi son tour de magie et on lillusioniste du film avec un grand sourire Quelques petites longueurs et surtout un choix médiocre quant aux protagonistes enfants mais un scénario lillusionbiste bien ficelé, intelligemment mis en scène soutenu par des acteurs en forme – notamment Edward Norton toujours aussi irréprochable, tout en froide séduction.

L’illusionniste est un véritable tour pillusionniste magie, ce film est tout simplement magnifique et pour moi c’est un coup de coeur. De part sa réalisation et sa mise en scène qui est lilulsionniste somptueuse, très soigné et très élégante, avec de jolie effet de couleur et un grain de image d’époque lillusionnizte appréciable qui colle parfaitement a l’époque du film. L’histoire est passionnante, très captivante et intrigante lillksionniste un coté très mystérieux et un twist final des plus magistrale et surprenant: Les acteurs sont lillusionnists excellent et très convaincant: Edward Norton est vraiment très charismatique en illusionniste et parfait dans son rôle et forme un très beau couple avec Jessica Biel, Paul Giamatti est aussi excellent.

Les musiques sont magnifique et colle parfaitement a l’ambiance magique du film. Voila ce film est une pure réussit, a voir absolument. Un véritable chef oeuvre. Rien n’est tel que nous le voyons. L’avantage dans ce type de thriller avec comme toile de fond le monde de la magie et de l’illusion, c’est que l’on sait dès le départ que l’on va se faire balader et manipuler par une énorme machination et lillusionnniste.

On est donc enclin à deviner, chercher les indices, pour ne pas se faire avoir et penser deviner le truc tout en se détectant du talent lillusionbiste de la complexité de la supercherie. Au final avec ce film passionnant, on s’est encore fait avoir, comme celui qui nous conduit dans cette histoire et qui sera l’instrument de la manipulation et c’est un véritable bonheur de se faire lillusionbiste rouler dans la farine pour un film superbe d’époque en costumes à la réalisation parfaite et au jeu d’acteurs impressionnant ,Edward Norton, Paul Giamatti et la superbe Jessica Biel en tête.

Un grand et beau film, lf thriller fantastique dans le monde magique de l’illusion. Les illusions sont très bien faites et l’on se demande comment elles sont faites. Le film donne des explications de son époque, puis nous en avons quelques autres que donne l’illusionniste lui-même.

J’ai beaucoup aimé la petite histoire d’Excalibur chez le prince. C’est un bon film avec une histoire romantique originale.

Les illusions sont omniprésentes et l’intrigue intéressante. Les personnages de l’inspecteur, du prince et de l’illusionniste ont tous de très bons interprêtes et l’ambiance est ténébreuse à effigie de son personnage principal dont les spectacles ont lieu en soirée. J’aime également la manière dont les personnages et l’intrigue évoluent.

Toujours dans un style ténébreux. Et un final qui l’est tout autant! Les meilleurs films de tous les temps.